/, Sepsis/Un sepsis diagnostiqué en 5 min grâce à la nanotechnologie d’Abionic

Un sepsis diagnostiqué en 5 min grâce à la nanotechnologie d’Abionic

Le test de diagnostic du sepsis le plus rapide du monde développé par Abionic a été testé sur des patients dans les hôpitaux de Londres et Zurich et a donné des résultats prometteurs en 5 minutes

• Le National Institute for Health and Care Excellence (NICE) du Royaume-Uni presse urgemment les services hospitaliers à traiter en moins d’une heure les patients présentant des symptômes critiques de sepsis.
• L’étude de l’University College London Hospitals (UCLH) a mis en évidence que l’abioSCOPE est une plateforme de diagnostic parfaitement adaptée à une utilisation au chevet du patient dans les unités de soins intensifs.
• Chez les patients de l’unité de soins intensifs aux grands burlés de l’hôpital universitaire de Zürich, le sepsis est identifié 24h avant l’apparition des premiers signes cliniques.
• Le test PSP sur l’abioSCOPE est marqué CE et sera en vente fin 2018 pour aider à l’identification et la prise en charge des sepsis dans les unités d’urgences et les soins intensifs.

Lausanne, Suisse, le 31 Mai 2017

Abionic SA, qui a développé une nanotechnologie révolutionnaire permettant d’effectué des tests de diagnostic rapide au chevet du patient, annonce aujourd’hui les premiers résultats positifs d’évaluations en milieu hospitalier de leur test de dosage de la PSP (pancreatic stone protein), réalisées dans deux hôpitaux universitaires de renommée mondiale, l’hôpital universitaire de Zürich (Suisse) et l’University College Hospital à Londres (R.U.). Le test de dosage rapide de la PSP développé par Abionic facilite l’identification et la prise en charge de patients atteint de sepsis. Le sepsis est la complication d’une infection, marquée par un dysfonctionnement de certains organes. Il est la première cause de décès qui pourrait-être évitée, s’il est traité rapidement. L’abioSCOPE d’Abionic, qui possède le marquage CE (Conformité Européenne), est le seul dispositif au monde qui puisse fournir des résultats indiquant un éventuel sepsis en seulement 5 minutes.

« Diagnostiquer un sepsis rapidement et avec précision est crucial pour pouvoir commencer un traitement adéquat. Cela permet d’avoir les plus grandes chances de succès et de rétablissement rapide du patient. Ces premières expériences d’utilisation ont démontré l’impact considérable que notre test réalisé en 5 minutes peut avoir au sein des services d’urgences et des unités de soins intensifs des hôpitaux chez ces patients. » déclare Fabien Rebeaud, directeur scientifique d’Abionic.

A l’hôpital universitaire de Zürich, les mesures journalières de PSP faites sur l’abioSCOPE ont été réalisées chez des patients admis aux soins intensifs. Les résultats n’étaient pas communiqués à l’équipe cliniqueen charge des patients. Les valeurs de dosage de la PSP obtenues ont ensuite été comparées aux données médicales et cela a permis de constater qu’une augmentation du taux de PSP précédait jusqu’à 24 heure l’apparition des premiers signes de complications d’infections pouvant rapidement mener à un sepsis. De plus, un retour rapide de la PSP à sa valeur basale a également été observé au cours de l’antibiothérapie. Le test PSP effectué dans l’abioSCOPE peut de ce fait être utilisé par les médecins pour commencer plus rapidement un traitement antibiotique, mais également pour suivre l’efficacité du traitement administré.

« La PSP est actuellement un des biomarqueurs les plus prometteurs pour identifier rapidement les patients atteints de sepsis. Un biomarqueur précis et spécifique du sepsis est bénéfique et efficace seulement s’il est facilement et rapidement accessible aux cliniciens. Comme observé avec les données obtenues dans notre récentes études, le test sepsis réalisé en 5 minutes dans l’abioSCOPE est le seul à pouvoir fournir ce service. » déclare le Professeur Rolf Graf, de l’hôpital universitaire de Zürich.

L’University College London Hospital (UCLH) possède une des plus grandes unités de soins intensifs du Royaume-Uni (44 lits et 3000 patients par année). L’évaluation du test PSP au sein de cette unité est actuellement en cours. A ce jour, 15 patients ont été testés en une semaine avec des résultats démontrant que l’abioSCOPE est une plateforme de diagnostic in vitro parfaitement adaptée à une utilisation au chevet des patients dans les unités de soins intensifs. L’abioSCOPE peut typiquement être placé à côté d’un analyseur de gaz sanguins.

« Ce test PSP au chevet du patient, a le potentiel de nous aider à identifier les patients atteints de sepsis plus rapidement que tous les autres biomarqueurs actuellement disponibles. L’introduction d’un tel test est en accord avec les objectifs fixés récemment par le NICE, ainsi qu’avec les lignes directrices publiées cette année par l’Organisation Mondial de la santé. » déclare le Dr. Niall MacCallum, responsable des essais cliniques pour les soins intensifs à l’UCLH.

Abionic est actuellement en train d’organiser une étude clinique internationale sur plus de 200 patients admis aux soins intensifs. Cette étude permettra d’évaluer à grande échelle l’efficacité du test PSP sur l’abioSCOPE à aider les cliniciens d’identifier et prendre en charge les patients à risques de sepsis et de choc septique. Sur le long terme, Abionic est confiant que ce test pourra être utilisé

  • Pour le triage des patients à présentation aux urgences :
    • Pas d’hospitalisation nécessaire
    • Mise en observation dans l’unité de soins intermédiaires
    • Admission immédiate dans l’unité de soins intensifs ;
  • Pour améliorer la prise de décision concernant l’administration d’antibiotiques :
    • La résistance aux antibiotiques est aujourd’hui un problème de santé majeur dans le monde entier. Il est indispensable aujourd’hui de s’assurer que seuls les patients qui ont besoin d’antibiotiques en reçoivent pour une durée optimale.

Lors de l’assemblée générale de l’Organisation Mondiale de la Santé qui s’est tenue la semaine dernière à Genève, le sepsis a été reconnu comme une priorité sanitaire au niveau mondiale. Une résolution a été adoptée pour combattre le sepsis. En marge de cette assemblée, une conférence à laquelle Fabien Rebeaud a participé a été organisée par Global Sepsis Alliance, en collaboration avec le ministère de la Santé allemand et l’alliance internationale des organisations de patients. Cet événement a réuni les principaux leaders d’opinions actif dans le domaine du sepsis.

abioSCOPE PSP (Evaluation et prise en charge du risque sepsis)

Plusieurs études cliniques ont montré que la PSP est un excellent biomarqueur pour aider à l’identification du sepsis, , avec une sensibilité et spécificité supérieure à tous les autres marqueurs actuellement couramment utilisés, tel que la CRP (C-reactive protein), la PCT (Procalcitonin) et le taux de globules blancs. Cependant, cette mesure est d’autant plus utile et efficace si elle est facile et rapide d’accès pour les cliniciens. L’abioSCOPE peut mesurer la PSP en 5 minutes au chevet du patient, avec une grande sensibilité et spécificité. Une bonne comparaison a été observée entre les valeurs PSP mesurées à l’aide d’une méthode immuno-enzymatique classique (dites test « ELISA »), et celles obtenues avec l’abioSCOPE, et ce sur une large gamme dynamique (3-400 ng/ml). Les valeurs de PSP permettent de ce fait aux cliniciens de prendre la meilleure, et potentiellement décisive, décision dans le meilleur intérêt du patient.

Le sepsis est la cause la plus fréquente de décès dans les unités de soins intensifs. C’est un syndrome caractérisé par une réponse systémique extrême de l’organisme face à une infection qui peut entrainer rapidement le disfonctionnement des organes et à la mort du patient. Le sepsis représente 40% des dépenses totales relatives aux unités de soins intensifs et chaque année il est estimé que 6 millions d’individus meurent de sepsis dans le monde. Un diagnostic et une prise en charge précoce d’un sepsis améliorent de ce fait considérablement les chances de survie et réduis le risque de souffrir de complications sévères à long termes.

A propos de l’abioSCOPE®

L’abioSCOPE est un dispositif médical marqué CE, qui fournit des résultats de test de diagnostic rapides. L’appareil est composé d’un microscope à fluorescence complétement automatisé et d’un disque de support (abioDISC) sur lequel est placé une IVD Capsule jetable à usage unique. Après la préparation préalable de l’échantillon, ce dernier est déposé sur l’IVD Capsule positionner sur l’abioDISC qui est ensuite inséré dans l’abioSCOPE (de la même façon qu’un DVD est inséré dans un lecteur). En quelques minutes les résultats apparaissent sur un écran tactile de haute définition et sont sauvegardés sur une carte SD fournie par Abionic. L’abioSCOPE peut être utilisé par tous les professionnels de santé et ne nécessite pas de formation approfondie.

A propos d’Abionic

Abionic a développé et commercialisé l’abioSCOPE, une plateforme de diagnostic rapide au chevet du patient, qui permet d’améliorer le diagnostic médical. Ces tests, basés sur une nanotechnologie révolutionnaire, fourni aux professionnels de la santé des outils qui leur permettent de faire un diagnostic sur site à partir d’une seule goutte de sang. Une des premières applications développées sur l’abioSCOPE est le dépistage est le diagnostic d’allergies. Abionic commercialise déjà un test mesurant le taux total d’IgE du patient ainsi qu’un panel contenant les cinq principaux allergènes respiratoires.

Les produits d’Abionic, tel que l’abioSCOPE (le lecteur), les tests contenant les capteurs nanofluidiques et l’abioGUIDE (l’application mobile pour smartphones et tablettes) ont été développés et assemblés au sein de l’entreprise.

Fondée en 2010, Abionic a développé sa nanotechnologie au sein de l’Ecole Polytechnique de Lausanne (EPFL).

Pour plus d’informations, visitez www.abionic.com

Contacts : Dr. Nicolas Durand, CEO Abionic, +41 (0)21 353 33 80, info@abionic.com

Télécharger la version PDF

By |2017-10-02T17:26:27+00:00 mercredi, 7 juin, 2017|Communiqué de presse, Sepsis|0 Comments